Sœurs Anne Theresia et Suzanne Josèphe, responsables de chambres d’hôtes dans l’Aube

« Nous sommes toutes les deux des religieuses de la Congrégation des Sœurs Oblates de Saint-François de Sales dont la maison-mère se situe à Troyes dans l’Aube. »

Notre bio

Sœur Anne Theresia est d’origine Suisse et travaille depuis 1972 dans cette communauté. Quant à Sœur Suzanne Josèphe, elle est originaire de Bouy-sur-Orvin, un petit village niché au nord du département de l’Aube, et fait partie de notre Congrégation depuis 1984.

Nous sommes devenues sœurs religieuses car nous avions le désir d’approfondir notre foi et de nous engager auprès des plus démunis. Nous faisons partie d’une congrégation disposant d’environ 350 membres, répartis un peu partout dans le monde, au sein d’une quarantaine de communautés. Nous avons par exemple des communautés de Sœurs en Suisse, en Autriche, aux Etats-Unis, en Afrique du Sud, en Amérique Latine…

La propriété où nous résidons appartient à la Congrégation des Sœurs Oblates. Depuis un certain temps nous réfléchissions à la manière de valoriser et d’entretenir ce patrimoine, une ancienne tuilerie industrielle datant de 1827. C’est pourquoi notre maison d’hôtes s’appelle « Le Domaine de la Tuilerie ».

Suite à des travaux de rénovation entrepris en 2007, nous y avions créé quatre chambres indépendantes pour recevoir notre famille, nos amis ou encore des sœurs de la communauté. Mais ces chambres restaient régulièrement vacantes.
Afin de nous assurer quelques rentrées d’argent supplémentaires pour poursuivre l’entretien de la maison, mais également pour rencontrer de nouvelles personnes, nous avons réfléchi à la possibilité d’accueillir des touristes dans nos chambres.

Notre région coup de cœur

Nous habitons sur la commune de Saint-Parres-aux-Tertres dans l’agglomération troyenne.

Saint-Parres est à quelques minutes seulement de la ville de Troyes et des grandes surfaces, tout en gardant cet aspect calme de « campagne ». Nous sommes donc près de toutes commodités et profitons également de la nature environnante.

A proximité de nos chambres d’hôtes, les vacanciers peuvent se rendre à Chaource, connue pour son fromage du même nom, mais aussi se promener vers le lac de Lusigny et le lac du Der. Bien entendu, la ville de Troyes est à découvrir, avec ses vieilles ruelles et ses nombreux musées.

Les grandes étapes de notre projet

A part quelques investissements que nous avons dû entreprendre, nos quatre chambres d’hôtes étaient déjà prêtes pour accueillir du monde.

Nous nous sommes lancées dans ce projet de maison d’hôtes fin d’année 2014. A notre grand étonnement tout est allé assez vite puisque nous avons inauguré nos chambres en avril 2015.

Les moyens mis en place pour concrétiser notre projet

Nous avons pris le temps de réfléchir et de partager nos idées, nos souhaits, nos interrogations avec nos Sœurs et les personnes de la paroisse.

Nous avons notamment été guidées et encouragées par une connaissance de notre église, une dame propriétaire depuis plus de 25 ans de chambres d’hôtes dans l’Aube. C’est elle qui nous a conseillé le label Gîtes de France.

Lors de la préparation de notre projet, nous avons été accompagnées par Lorène et Emeline des Gîtes de France de l’Aube, que nous tenons à remercier pour leur manière si agréable de nous avoir accueillies dans ce réseau.

Il nous arrive de faire appel à des personnes en programme de réinsertion orientée, par le biais d’une association « La Régie de nos Quartiers », pour tout ce qui concerne l’entretien de la propriété (principalement les espaces verts et le nettoyage intérieur).
Cette association, située à Troyes, œuvre pour l’insertion sociale et professionnelle des personnes en difficulté à la recherche d’un emploi.

Notre passion

Nous sommes heureuses d’accueillir des hôtes désirant profiter d’un lieu calme et reposant.

Nous avons pas mal de visiteurs qui viennent chez nous pour le simple fait que nous soyons des Sœurs. Pour eux, un séjour dans notre maison représente le calme et le ressourcement.

Parfois, certains hôtes nous accompagnent pour participer à la messe du matin. Quelque fois certains sont curieux et nous posent des questions, ils s’intéressent à notre vie.
Depuis le début de l’activité nous n’avons eu que des retours positifs.

Environ 10% des revenus de nos chambres d’hôtes sont reversés à une de nos missions en Afrique du Sud. Ainsi cette activité nous permet également d’aider les actions humanitaires de nos Sœurs.

Notre plaisir au quotidien

Le plus agréable dans cette activité d’hébergement touristique c’est l’ouverture aux autres…

Tout nous plaît, que ce soit l’accueil des hôtes à leur arrivée, la préparation du petit-déjeuner, les échanges avec eux …

Nous nous faisons toujours une joie d’accueillir du monde chez nous et je pense que les hôtes ressentent cette bonne humeur qui nous anime.

Une anecdote à vous raconter

Nous nous souvenons d’un couple originaire de la Manche ayant réservé chez nous pour une nuit.

Après leur arrivée, nous recevons un coup de fil d’un journaliste de France 3 souhaitant venir faire un reportage sur la maison d’hôtes le lendemain. Il nous demande également si nos visiteurs accepteraient d’échanger quelques mots devant la caméra.

Peu habituées à ce genre de situation nous sommes embarrassées par rapport à nos hôtes. Cependant nous leur en parlons et à notre grande surprise ils étaient ravis ! Ils ont acceptés avec enthousiasme de témoigner.

Adhérent Gîtes de France

Nous portons sur Gîtes de France un regard admiratif : pour nous ce réseau c’est comme une grande famille !

L’association nous a accueillies à bras ouverts. Ils se sont montré d’une grande disponibilité, toujours présents lorsque nous avions des questions.

Nous avons choisi ce label car nous souhaitions un partenaire sérieux, qui nous guide, notamment pour les problématiques de réglementations et de respect de la loi. Nous savons qu’avec eux nous sommes entre de bonnes mains.

Un peu de prospective

Par leurs qualités d’accueil chaleureux et de partage, les maisons d’hôtes et gîtes favorisent un climat de paix, d’entente, de bien-être et de respect dont notre société actuelle a bien besoin.

Dans le futur, les propriétaires Gîtes de France devront arriver à maintenir ces valeurs qui les caractérisent, et les transmettre notamment à leur clientèle internationale.

Si vous souhaitez découvrir la maison d'hôtes de Sœurs Anne Thérésia et Suzanne Josèphe : 
"Le Domaine de la Tuilerie", chambres d'hôtes à Saint-Parres-aux-Tertres - Aube | Réf. 10G803

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s