Françoise, propriétaire de gîtes ruraux dans la Drôme
Françoise, propriétaire de gîtes ruraux dans la Drôme

« Avec mon mari, nous tenons une exploitation agricole dans la Drôme depuis une trentaine d’années. »

Ma bio

Dans notre domaine nous produisons essentiellement des abricots, de la lavande et des olives.
En 2000, nos enfants ayant quitté notre maison familiale, celle-ci est devenue trop grande pour nous deux. Nous avons donc eu l’idée de la diviser pour y créer deux gîtes.

Cela nous permet de bénéficier d’un complément de revenus mais aussi de pouvoir faire de nouvelles rencontres.

Ma région coup de cœur

Nous habitons au sein de notre corps de ferme, un patrimoine qui est dans la famille de mon mari depuis six générations !

Vercoiran, notre petit village de la Drôme, dans la région Rhône-Alpes, dispose de 145 habitants. Mon mari, très impliqué dans la vie de cette commune, en est le maire depuis quatre mandats.

De nombreuses visites touristiques s’offrent à nos hôtes. Nous avons à proximité deux des plus beaux villages de France : Montbrun-les-Bains et Brantes. Ainsi qu’une très ancienne ville, Vaison-la-Romaine, connue pour ses vestiges romains particulièrement riches.
Et le magnifique mont Ventoux, un sommet culminant à 1 900 mètres, surnommé le « Géant de Provence ». Il accueille chaque année les cyclistes du célèbre Tour de France.

Les grandes étapes de mon projet

Cela fait maintenant quinze que nous faisons de l’accueil en hébergement touristique.

Nous avons ouvert notre premier gîte « Le Miau » en 2000, puis le second, « La Maison d’Hélène » en 2014.
Des travaux ont été nécessaires pour les aménager tous les deux. Environ huit mois pour le premier, et pour le deuxième gîte, deux ans !

Les moyens mis en place pour concrétiser mon projet

Comme la création du deuxième gîte a engendré beaucoup de travaux, une aide de la part de notre banque nous a été nécessaire.

Ce sont deux amies, elles aussi affiliées au label Gîtes de France, qui m’ont donné envie de me lancer dans cette aventure. Elles ont été d’une précieuse aide, me dispensant de nombreux conseils sur cette activité.

Ma passion

Avec notre métier d’arboriculteur, nous pouvons faire profiter nos visiteurs de nos fruits, de nos confitures et de nos nectars faits maison.

Parfois, certains de nos hôtes nous accompagnent lors de la cueillette. Ce sont des moments conviviaux et nous profitons de cet instant pour mieux échanger. Les discussions tournent souvent autour de notre métier et nous sommes ravis de leur donner quelques explications.

J’aime mon travail d’arboricultrice car je suis souvent dehors, en pleine nature. Je profite des différentes saisons pleinement, c’est un privilège qui n’est pas donné à tout le monde !

J’ai plaisir entre autre à confectionner quelques objets pour mes hôtes, réalisés à partir de notre lavande et à leur montrer mes petites astuces.

Enfin, avec mon mari, nous avons une autre passion : Piloter des avions Jodel ou Robin, des petits modèles à deux ou quatre places. Mon mari a son brevet de pilote. Quant à moi j’ai une licence, obligatoire pour piloter en double commande.

Mon plaisir au quotidien

Ce que j’aime le plus dans cette activité c’est le contact avec nos hôtes, tous si différents les uns des autres.

Ils tombent tous sous le charme de nos gîtes, de notre région et de la nature environnante.
Chaque semaine, selon la météo, nous organisons un pique-nique avec nos vacanciers. En soirée nous partons ensemble pour profiter du couché du soleil sur le mont Ventoux. C’est un cadeau de notre part qui nous fait très plaisir.

Une anecdote à vous raconter

Chaque rencontre avec les hôtes est toujours très agréable.

Je me souviens d’une réservation où d’anciens clients, des amoureux de la région, sont revenus chez nous pour marier leur fils et sa fiancée.
C’est mon mari qui les a mariés dans notre mairie et le soir, la réception se déroula avec toute la famille dans notre gîte. Un moment de joie inoubliable !

Adhérent Gîtes de France

C’est un label de qualité qui rassure nos hôtes.

Gîtes de France est une association sérieuse. Elle réalise des contrôles réguliers pour vérifier la qualité des hébergements. De plus, de nombreuses réunions sont organisées pour répondre aux questions des propriétaires adhérents.

L’équipe de Gîtes de France Drôme est très compétente et c’est rassurant d’être si bien accompagné au quotidien.

Un peu de prospective

Tant qu’il y aura des agriculteurs l’environnement à la campagne sera préservé.

Je pense que la formule touristique de l’hébergement chez l’habitant va se développer, il y aura de plus en plus de gîtes, malheureusement pas toujours de bonne qualité, sauf les labellisés.

La clientèle viendra de tous les milieux socioprofessionnels, elle sera plus exigeante et nous recevrons plus d’étrangers.

Si vous souhaitez découvrir les gîtes de Françoise et y séjourner : "La maison d'Hélène & Le Miau", gîtes ruraux à Vercoiran - Drôme | Réf. G63008, G370001

(2 commentaires)

  1. bonsoir ,prenez vous les chèques vacances ,yat’il 1 chambre au rez de chaussé ,j’ai depuis 1 an une fibromyalgie ,je bataille pour monter les escaliers ,je suis seule ,j’ai besoin de calme et de repos ,Merci de votre réponse ,bonne fin de soirée ,ci joint mon mail

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s