Anne et Dominique, propriétaires de chambres d’hôtes dans l’Oise
Anne et Dominique, propriétaires de chambres d’hôtes dans l’Oise

« Avec mon mari Dominique nous avons fait le choix d’un changement de vie lorsque nous attendions notre deuxième enfant. »

Notre bio

Nous étions déjà propriétaires de notre maison depuis cinq ans et parents d’un petit garçon de trois ans. J’étais coiffeuse à mon compte. Quant à mon mari, il exerce toujours le métier de relieur doreur d’art. Nos activités professionnelles et notre quotidien nous faisaient courir trop souvent. Ce n’était pas la vie idéale que nous avions imaginé.

Un soir, il s’est produit un déclic : nous avons décidé de construire une nouvelle vie, une vie de « bien-être ». Dans un premier temps, j’ai abandonné mon métier pour élever mes deux fils.

Trois ans plus tard nous avons eu notre troisième fils. Il m’était difficile de reprendre mon ancien métier et de quitter ce petit paradis. Les chambres d’hôtes ont été la meilleure solution que nous ayons trouvée : j’ai pu concilier ma vie de famille avec un travail à domicile tout en continuant à faire des rencontres.

Notre région coup de cœur

Je me suis installée dans l’Oise à Beauvais avec mes parents étant adolescente.

Mon mari, lui, est né à Beauvais. La Picardie est notre région de cœur.
A la recherche d’un « nid douillet » pour y construire une famille, nous sommes tombés amoureux d’une maison avec un style du début du 19ème siècle dans la commune de La Houssoye.
Nous aimons tous les deux le jardinage et la propriété proposait un bel espace pour cette activité. Nous nous sommes lancé un défi car le jardin était en friche et la maison très abîmée. Des travaux étaient nécessaires pour lui rendre toute sa splendeur.

Enfin, elle n’était qu’à seize kilomètres de Beauvais où mon mari travaille.

Près de chez nous se trouvent de nombreux sites à découvrir.
Nous conseillons à nos hôtes de faire un tour dans le village de Gerberoy, classé parmi les plus beaux villages de France. Beauvais avec sa magnifique cathédrale est aussi à visiter. Enfin, nous ne sommes pas loin du département de l’Eure et de la ville de Gisors avec son château médiéval.

Les grandes étapes de notre projet

Nous avons acheté notre maison en 1996 et elle est devenue « La Chaise Verte » sous le label Gîtes de France en 2010.

Notre première chambre d’hôtes s’est ouverte en août 2010. Puis en mai 2012, nous en avons ouvert une deuxième, plus insolite cette fois-ci : « La Maison de Paille », qui est, comme son nom l’indique, une maison en paille située dans notre jardin dont le toit est 100% végétale.
Il nous a fallu trois ans pour réaliser les travaux adéquats pour l’ouverture de la chambre et un an pour la création de « La Maison de Paille ».
Trois ans c’est long ! Mais notre but était de prendre le temps nécessaire pour les travaux, afin de ne pas être obligé d’emprunter.
Nous ne connaissions pas le « métier » des chambres d’hôtes et nous voulions absolument y prendre plaisir, sans aucune contrainte financière. Aujourd’hui les hôtes qui sont chez nous le sont par plaisir et non par obligation !

Les moyens mis en place pour concrétiser notre projet

Notre objectif était de réaliser la maison d’hôtes sans crédits bancaires ou subventions.

Après la pré-visite de Gîtes de France Oise, nous avons estimé le coût des travaux à réaliser à partir de leur cahier des charges pour être labellisé 3 épis.
Pour « La Maison de Paille » mon mari à organisé un chantier participatif. C’est un concept d’échange de savoirs et de services entre particuliers. Des personnes sont venues l’aider de façon bénévole pour construire la maison, et certains sont devenus des amis.

Par exemple, nous avons un voisin agriculteur qui nous a fourni de la paille et de la terre. Maintenant nous sommes amis !

Notre passion

J’ai toujours pris beaucoup de plaisir à recevoir du monde à la maison.

J’aime les grandes tables familiales et le contact avec les autres. Quant à mon mari, il partage volontiers sa passion pour l’écologie avec nos hôtes.

Nous avons d’ailleurs choisi le nom « La Chaise Verte » pour son côté écologique. Nous pensons « environnement » au quotidien.
Par exemple, « La Maison de Paille » a été créée à partir de matériaux naturels, ses toilettes sont sèches et ses visiteurs gèrent en autonomie leur propre consommation d’eau. Nous récupérons la précieuse eau de pluie que nous utilisons pour nos toilettes et notre piscine. Nous produisons notre propre compost pour le jardin. Etc…
Je pense que c’est une philosophie de vie que nous avons adopté. Certains hôtes viennent notamment pour cette démarche écologique qui les inspire. Si certains veulent en parler avec nous c’est avec grand plaisir. Mais nous ne forçons pas la conversation vers ce sujet ni ne nous permettons de donner des leçons à ceux qui ne font pas comme nous!

Enfin concernant mes passions, j’adore le jardinage et bien évidement mon jardin !
Nos visiteurs sont à chaque fois très différents : Certains jardinent, d’autres rêvent d’un jardin, quelques uns aiment seulement profiter de son calme et beaucoup y découvrent un nouveau sentiment de bien-être.

Notre plaisir au quotidien

Ce que nous aimons dans cette activité ce sont les échanges et les rencontres inattendues.

Faire tomber les barrières et apprendre à connaître les autres. Cet enrichissement pour nous mais aussi pour nos enfants. On découvre chaque fois des personnalités, des passions ou des métiers qu’on n’aurait pas soupçonnés !

Une anecdote à vous raconter

Un soir de juin 2013, nous accueillons avec mon mari un homme seul, un grand gaillard venant de Belgique.

Il effectuait le pèlerinage de Saint-Jacques de Compostelle. Aux premiers abords, il m’a fait un peu peur avec son physique imposant, mais nous avons fait plus amples connaissances et l’histoire de ce monsieur nous a beaucoup touchés. Cette même année il avait perdu son travail, avait eu de graves soucis de santé et sa femme l’avait quitté. Il avait donc décidé d’entreprendre cette marche afin de se reconstruire.
Nous avons passé une soirée formidable à discuter ensemble. Aujourd’hui, deux ans plus tard, il nous arrive encore de nous demander ce qu’il est devenu.

Adhérent Gîtes de France

Avec mon mari nous ne prenions que des hébergements Gîtes de France lorsque nous étions encore un jeune couple en voyage.

Grâce aux critères de labellisation, nous étions garants d’un certain confort. Nous aimions beaucoup découvrir à chaque fois de nouvelles habitations et de nouveaux hébergeurs. Dans chaque maison, nous pouvions prendre plaisir à nous projeter en futurs propriétaires, mais à l’époque nous étions encore loin d’imaginer que nous serions nous-mêmes propriétaires d’une maison d’hôtes.
Alors, lorsqu’en 2007, nous nous sommes lancés dans l’aventure des chambres d’hôtes, c’était évident que nous serions adhérents au label Gîtes de France.
Aujourd’hui je représente cette marque et j’en suis fière. Je prends toujours plaisir à expliquer à nos hôtes notre choix.

Un peu de prospective

Dans vingt ans, je pense que l’évolution environnementale nous orientera de plus en plus vers un tourisme vert.

Tout sera ciblé sur l’homme et sa relation avec l’environnement.
Dans ce domaine Gîtes de France a entièrement sa place car son implantation rurale est un atout pour l’avenir.
Les clients évoluent déjà, ils aspirent de plus en plus au « vrai ». Le partage et la générosité deviennent une force économique.
Grâce à internet nous pouvons séduire nos voisins européens et c’est à chaque hébergeur de proposer un « produit » attrayant.

Si vous souhaitez découvrir les chambres d'hôtes d'Anne et Dominique et y séjourner : "La Chaise Verte", maison d'hôtes à La Houssoye - Oise | Réf. G175

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s