Le calme de la campagne allieroise
Le calme de la campagne allieroise

Par Nathalie et Pascal Nicolas, propriétaires de chambres d’hôtes à Huriel (Allier)

Le canal du Berry est un « drôle de canal », un cours d’eau trop étroit pour avoir été « rentable » mais trop charmant pour être laissé à l’abandon. Il invite à de belles promenades de quelques heures, ou de plusieurs jours, d’écluse en écluse. Il n’y a aucune difficulté à suivre le canal par son chemin de halage.

Vous pouvez le savourer à pied ou à bicyclette.
Partez de Montluçon (environ 23 km), de Vaux (environ 15 km) pour aller jusqu’à Vallon-en-Sully, arrêtez-vous au musée du canal du Berry qui vous accueillera sur le site d’une ancienne gare d’eau composé d’entrepôts, de fours à chaux et d’une maison bourgeoise.

Vous y sentirez la vie quotidienne des mariniers, éclusiers et cantonniers. Puis arrêtez-vous à l’auberge de Magnette, petite auberge sympathique, avec accueil familial, véritable havre de verdure au bord du canal où sont mijotés de bons petits plats inspirés des produits rapportés du marché. Vous profiterez d’un cadre tout droit sorti d’un tableau impressionniste. Prenez un verre sous la tonnelle avec la pompe aux grattons tiré de votre sac !

Poursuivez le long du canal et vous découvrirez le Cher et ses étangs, fiefs des cygnes et canards que surveillent les vaches : vision bucolique en diable que ce bocage percé de multiples sentiers qui mènent à la forêt ! Il y a également des villages pittoresques tels Hérisson, Néris-les-Bains, Huriel, Charroux… A découvrir absolument à vélo, à cheval ou avec des ânes !

Nous avons de quoi vous mettre en appétit avant de passer à table !

En effet, vous aurez la possibilité de vous restaurer sur place (avec votre kitchenette), ou d’aller à un des deux restaurants situés à moins d’un kilomètre ou encore de réserver un repas maison.
La table d’hôtes est l’occasion de déguster les délicieux mets gourmets de la région telle la pompe aux grattons qui est LA spécialité gastronomique de l’Allier !

C’est un pâté aux pommes de terre consommé traditionnellement en famille, à l’origine le dimanche à midi. On le trouve sur la plupart des étals des boulangeries, mais de nombreux Bourbonnais aiment également le faire eux-mêmes, en y ajoutant une petite touche personnelle. Préparée à l’origine avec de la pâte à pain dans une tourtière en terre, cette sorte de tourte aux pommes de terre et à la crème fraîche est souvent servie en entrée mais aussi en tant que plat principal lorsqu’il est accompagné de tranches de jambon cru.
Il s’accommode bien volontiers d’un Saint-Pourçain blanc de cuvée printanière.

C’est un plat simple et chaleureux !

Visitez l’hébergement de Nathalie et Pascal

Crédit photos : M. et Mme Nicolas, les propriétaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s